"Sommes nous encore capable de dialoguer avec la nature?"


L'artiste, Yannick Unfricht, s'interroge sur les procédés utilisés par la nature pour entrer en contact avec les humains, et échanger avec eux. 


Porteur sain de la bactérie dite Borrelios, la maladie de Lyme se déclare en lui fin 2015. Les symptômes sont violents, perturbent journellement son quotidien et remettent en question l'ensemble des fondamentaux de création de l'artiste. Yannick Unfricht s'isole alors dans la forêt du Pays de Bitche durant trois mois et travaille à abandonner mentalement les frontières auxquelles son corps a toujours été confronté. Au cours de son travail s'installe, à son issue, un dialogue avec la forêt.


Ce travail donne naissance à un postulat : "La maladie de Lyme? Moins une maladie qu'un vrai message, celui d'une nature épuisée, vidée."


Sous la forme d'une longue performance, "3000 arbres dans un corps " est le récit de ce combat, dont le remède est une volonté acharnée de dialogue entre deux entités du vivant.