Depuis 2017, HEY! La CIE retourne à une « petite forme » avec La GramophoZone, un close-up expérimental musical proposé en festival, galerie d’art, et chez les particuliers.

Extension scénique de la revue et des expositions, HEY! La CIE est le troisième étage de la maison HEY!. En 2008, le 78 RPM Selector est invité en première partie du groupe américain culte The Residents programmé en France par le festival des Transmusicales de Rennes, et joue devant trois mille personnes. Cette date marque le début d’un spectacle monté par Anne & Julien (aka Rosita Warlock & Mr Djub sur scène), dont l’architecture musicale est construite autour de gramophones du début du XXe siècle – machines sur lesquelles le duo ne joue que des 78 tours d’époque ! À leurs côtés évolue Yannick Unfricht, performer et frontman. Ils seront très vite rejoints par Ezra, beatboxer. Sous le nom de 78 RPM Selector, ils vont tourner pendant deux ans en multipliant les concerts. En 2010, tandis qu’Anne & Julien créent la revue HEY!, le groupe se transforme en troupe capable d’accueillir d’autres musiciens, performers et circassiens et se renomme alors HEY! La CIE. Sur les planches, leurs spectacles livrent alors un commentaire scénique du travail des peintres et dessinateurs publiés dans les pages de la revue ; ce concept scénique va se développer autour des deux expositions de HEY! au musée de La Halle Saint Pierre (Paris). Pour leur inauguration, le Louvre Lens a invité la troupe à imaginer pour l’occasion une nouvelle création autour du chef-d’œuvre La Liberté guidant le peuple d’Eugène Delacroix. Invitée par le musée du quai Branly, la troupe HEY! La CIE se lance dans une nouvelle création : NOTE D’ENCRE qui met en scène l’incroyable épopée du tatouage, du XVe siècle à nos jours, et commente de façon onirique les moments charnières qui ont formulé le tatouage sous sa forme actuelle. Sept chapitres différents, soit sept spectacles différents, présentés de mai 2014 à mars 2015 au théâtre Lévi Strauss. Depuis 2013, HEY! La CIE a créé et joue un ciné-performance-concert : un voyage musical étonnant et fort, autour des dessins animés du génie américain de la bande dessinée Winsor McCay. Cette création permet à HEY! La CIE d’expérimenter le travail du bruitage live (vocal et produit à l’aide de divers objets et accessoires). Lors des festivals HEY! créés par la revue (sous le Big Top du Cirque Électrique, Paris en 2010, 2013, 2015), la troupe s’est confrontée à un exercice éphémère d’écriture et de création avec des artistes d’univers protéiformes comme le dessin (Ludovic Debeurme, Joann Sfar), la peinture (Alexöne Dizac), le cirque (la troupe du Cirque Électrique, Ariadna Gilabert), la musique (Ezra, Natalia M King, Piers Faccini). En 2015, la troupe présente son spectacle ON A VOLÉ LE BRAS DE COSTENTENUS ! : « Dans un Tattoo Hall – mélange d’esprit forain et de music hall –, une relique appartenant à l’histoire du tatouage disparaît... », spectacle applaudi par un public nombreux et salué par la presse. La troupe compte à ce moment-là treize membres (Rosita Warlock et Mr Djub (Anne & Julien), Yannick Unfricht, Lalla Morte, Sarah Brown, Antoine Bitran, BatManu, Domino Ducruet, Bruno Teutsch, Ilan Sberro ; guests : Frédéric Voisin et Alba Faivre ; photographie : Zoé Forget).

 

Lien vers site : https://www.heyheyhey.fr/fr/on-stage/